Tous les profils, tous les métiers, partout dans le monde

Ayons le courage de mettre en place de vraies réformes en faveur de l’emploi
14/01/2016

Alors que les évènements de la fin d’année sont encore dans tous les esprits et sans aucun doute une priorité absolue pour tous ; il est néanmoins urgent de faire ressurgir l’espoir du monde avec des faits positifs. 

Au cours des derniers mois, l’emploi et notamment le Code du Travail n’ont jamais autant fait parler d’eux, bien que rien ne se passe mis à part un projet de réécriture sous deux ans de ce dernier ! Avec un taux de chômage qui ne cesse d’augmenter, des mesures veulent être rapidement prises, mais les discussions interminables ne font que retarder une mise en place de solutions efficaces et durables !

Aux USA pourtant, pas moins de 292.000 emplois ont été créés en Décembre 2015, avec un taux de chômage record de 5%. Alors pourquoi la France ne connaît-elle pas un tel recul ?

Chef d’entreprise depuis 22 ans et à la tête d’un grand groupe RH depuis 13 ans, Jean-Christophe Le Feuvre ne sait que trop de quoi il parle. Dans son ouvrage « Faut-il jeter le Code du Travail aux orties ? » les idées qu’il y développe sont pourtant toujours d’actualité, puisqu’il proposait déjà à l’époque des pistes permettant de remédier aux blocages de l’emploi et ainsi, faire évoluer la situation avec notamment un Code du Travail simplifié. Voici quelques-unes de ses idées :

- Indemniser les chômeurs sur 12 mois plutôt que 24,

- Contrats unique en CDI pour tous avec une clause de sortie d’un mois par année d’ancienneté,

- Suppression des prud'hommes : les contentieux liés à l'intégrité des personnes doivent être traités au TGI !

- Annualiser le temps de travail : laisser le chef d’entreprise décider (pouvoir adapter lors d’une hausse ou baisse d’activité en respectant bien sûr les temps de repos),

- Création d’une valeur ajoutée sociale,

- Donner aux entreprises la maîtrise du budget formation,

- Fin de l'intérim au-delà du cadre légal,

- Améliorer la rencontre de l'offre et de la demande, en effet, saviez-vous que même en 2015, 1.5 million de postes ne seront pas pourvus ?! Avec plus de 200.000 chômeurs de plus en 2015 et 5 millions de chômeurs au total !

Le MEDEF propose quant à lui la mise en place d’un contrat « sécurisé », qui reste l’idée la plus structurée parmi les demandes de baisse de charges et d’accompagnement de longue durée des chômeurs. Cependant, comment être favorable à ce type de contrat sans que des mesures soient préalablement appliquées, comme par exemple celles proposées ci-dessus ?

De par son expérience, Jean-Christophe Le Feuvre a bien trop souvent vu des clients incapables d’assurer un changement dans leur propre entreprise, mais là il s’agit de la France et l’objectif est le même pour tous : obtenir une baisse drastique du chômage !

Les dirigeants doivent cesser d’approuver les discours des politiques qui ne cherchent qu’à être élus, et prendre la décision d’un changement radical s’ils veulent retrouver une certaine crédibilité auprès des salariés.

Nous ne pouvons pas reprocher aux salariés de « profiter » du système comme nous l’entendons souvent, c’est au contraire au système de changer si nous souhaitons retrouver un vrai élan dans ce pays.

Nos entrepreneurs baissent les bras, tout comme nos politiques !  

Voilà ce dont Jean-Christophe Le Feuvre peut discuter et développer avec vous pour alimenter le débat. L’urgence est de démontrer qu’il existe des solutions ! L’emploi est un sujet bien trop grave pour que des réformes soient timidement proposées, il faut apporter des réponses beaucoup plus structurées et à la hauteur de la situation catastrophique dans laquelle nous sommes.

Il faut réformer ! Il en va de notre crédibilité ! 


Retour
Suivez l’actualité de Piana HR Group sur :